Le bégaiement se caractérise par des répétitions de sons, de syllabes, de mots, par des blocages et/ou des prolongements. On peut aussi percevoir des efforts pour faire sortir les mots et des mouvements du corps ou du visage pour faire sortir les mots.

Le bégaiement serait d’origine neurologique, souvent génétique, qui entraîne une difficulté à coordonner la respiration, la vibration des cordes vocales et le mouvement de la langue et des lèvres.

Il existe des « hésitations » normales, plus fréquentes chez les jeunes enfants qui commencent à parler, mais aussi chez les adultes. Elles se caractérisent par des répétitions de mots ou de bouts de phrases, sans effort pour parler ni mouvement du corps ou du visage associé. Elles surviennent également moins fréquemment que chez les personnes qui bégaient.

L’orthophoniste confirmera la présence de bégaiement lors de l’évaluation, pourra donner des conseils favorisant la fluidité à l’entourage de l’enfant et offrir une intervention à l’enfant, à l’adolescent ou à l’adulte pour être plus fluide.